Foelia – le roman en 2 tomes

J’ai le plaisir de vous annoncer que les deux livres qui racontent ma vie à Adikan sont disponibles en version eBook et en version papier. Pour les commander, un seul moyen :

La philosophie de la maison, c’est de viser autant que possible “l’autonomie culturelle” en évitant tout intermédiaire. Toutes les créations d’Adikan vont directement du créacteur au consommacteur, sans passer par les grands distributeurs.

Puisque nous visons la transparence, sachez aussi que les droits d’auteur sont intégralement employés à la matérialisation d’Adikan dans le concret. Actuellement, le projet est de faire bâtir la salle Sunan Samaru en éco-construction à Faulx-les-Tombes afin d’y accueillir une multitude d’activités : enseignement de la musique, connaissance de soi, expression artistique sous toutes ses formes, initiation à la permaculture, conférences, groupes de recherche pour les nouveaux modes d’habitat, etc.

Foelia Tome 1

Depuis peu, Foelia a terminé ses études de physique à l’université de Luv. Dans l’attente de trouver un emploi dans son domaine, elle se contente d’une place de guide que lui a dégotée son amie Prescia au musée de la ville. Mais une série de coïncidences l’amènent à découvrir la fascinante cité d’Adikan, qui se dresse en plein désert et n’est accessible qu’en train. Bon nombre d’idéalistes y déploient leurs énergies en vue de la création d’un monde meilleur, poussant l’exploration des possibles dans tous les domaines de la vie.
Au gré de ses nombreuses découvertes, Foelia est invitée à participer à l’intrigant programme Vivio, qui semble offrir une voie d’accès vers d’autres plans d’existence.

L'histoire d'une âme n'est pas son passé. Elle est plutôt l'immensité des lieux inscrits en son coeur de tout temps, sans jamais quitter le présent.

Foelia De Angelis

Dans ce monde, il ne faut pas te fier aux apparences connues. Il n'est pas aussi inflexible que l'autre. Tes croyances le façonnent plus rapidement.

Elior

Si vous suivez la musique avec votre attention et votre intention, c'est elle qui vous conduit vers une plus grande intensité de vie. Oserez-vous la suivre ? Là est la question.

Sunan Samaru

L'espace et le temps sont des créations extérieures dans lesquelles tu peux t'amuser à oublier. Mais l'intérieur leur préexiste. Je ne suis dans aucun lieu extérieur. En ce moment, je suis juste à côté de toi.

Elior

Vous n'êtes pas sans savoir que ce monde, ainsi que bien d'autres, sont en phase d'ouverture. Une nouvelle profondeur s’immisce dans la conscience de sa trame et certains ont choisi d'aider à ce que cette transition s'opère avec le plus de douceur possible.

Elikya

La majestueuse cité d’Adikan et ses alentours ont encore bien des secrets à dévoiler. Aux côtés de ses amis, Foelia y enchaine les découvertes avec émerveillement. Désormais responsable du programme Vivio, ses incursions en Arkaden l’invitent à reconsidérer ses plus profondes certitudes quant à la marche des mondes. Quelle est donc cette étrange contrée qui l’accueille dans le corps de Tifri ? L’univers serait-il plus vaste encore que tout ce qu’elle avait cru en comprendre jusqu’alors ?

Le plan que tente de lui rappeler Elior donne le vertige. Foelia pressent bien vite que le projet fou qui se dessine au seuil de sa conscience dépasse de loin l’idée de secourir cette poignée de chercheurs intrépides bloqués sur Solter.

Foelia Tome 2

Mon biographe

Jonathan Aussems est un chercheur passionné qui s’est pris au jeu de l’aventure humaine. Compositeur, professeur de musique, psychanalyste corporel et écrivain, il aime déployer toute son énergie à faire émerger de nouveaux horizons, à les explorer et à les partager joyeusement.

Il y a encore peu de temps, je ne me serais jamais doutée que des pans de mon histoire pourraient intéresser d’autres personnes, ni qu’ils vaillent la peine d’être racontés. Aujourd’hui, je comprends l’intérêt de ces pages et je soutiens pleinement leur édition et leur diffusion. Mon biographe, que je remercie au passage, était sans aucun doute le mieux placé pour pouvoir les retrouver et les écrire. Sa traduction n’est certes pas parfaite, mais comment le serait-elle ? On ne peut transposer les concepts d’un monde vers l’autre sans traduire. Son mérite est d’avoir créé cette traduction, qui est la sienne, mais que j’approuve totalement.

Foelia